Actualités Images La voix du Pape Livres Visiteurs Index Autres sites Qui je suis Recherche
Page d'accueil Actualités

Actualités


"Ferragosto" avec Benot XVI à Castelgandolfo Vacances aux Combes Dernières entrées 2009, année sacerdotale L'Encyclique sociale Obama et l'Eglise 28 avril: L'Aquila Père Scalese Quatre ans de Pontificat

Xavier Darcos

Mise au point, à propos de son commentaire sur l'Encyclique, dans l'Osservatore Romano (5/8/2009)

Lire d'abord ici: Xavier Darcos commente l'encyclique
-----------------

Me serais-je fait pièger, en traduisant, puis en publiant avec un commentaire élogieux, l'analyse de l'encyclique par Xavier Darcos, sur l'Osservatore Romano, ainsi que me le laisseraient supposer plusieurs réactions reçues aujourd'hui?
Peut-être pas, malgré les apparences.
J'avais pourtant pris bien soin d'écarter tout amalgame avec l'homme politique. Je suis seule à écrire ce site, pratiquement exclusivement consacré à Benoît XVI, je ne peux pas tout suivre, et Xavier Darcos ne m'intéresse pas, même si, en tant que professeur, il a été mon ministre de tutelle (pas particulièrement honni, et assez largement ignoré dans les salles de professeurs).
Depuis, certains correspondants me signalent qu'il serait franc-maçon. A vrai dire, on n'en sait rien, ce sont des "rumeurs", et c'est le genre de "révélation" qui me laisse de marbre. Un marronnier des magazines de news est: la vérité sur la franc-maçonnerie, les francs-maçons du gouvernement, et ainsi de suite. Cela fait un certain temps que les "secrets trois points" ne me font plus fantasmer...
Je ne suis pas née de la dernière pluie, et je me doute bien que, lorsqu'on n'est pas normalien, avoir une carrière aussi stupéfiante que la sienne (déjà être nommé à Louis-le-Grand, et aller jusqu'à être membre de l'Institut) suppose que l'on a "les bonnes fréquentations" et que l'on fait partie des bons réseaux. Peut-être la franc-maçonnerie, en effet, qui, pour la plupart des "initiés" n'est qu'un moyen d'arriver, et en aucune façon une profession de foi. Point.
Plus grave, on me fait remarquer que Xavier Darcos aurait tenu des propos effectivement inacceptables, lors de l'affaire dite des "préservatifs".
Je cite le Salon Beige, citant lui-même le Figaro:
-------------
"Aller dire en Afrique qu'il ne faut pas utiliser le préservatif, c'est criminel. Cela entraîne des morts tous les jours. Je pense que les propos du pape ont été un peu déformés mais n'empêche: ne pas encourager l'utilisation du préservatif dans des pays en voie de développement, c'est extrêmement dangereux [...] [Il est] contraire à la raison scientifique de considérer que le préservatif n'est pas un moyen de se protéger du sida".
------------------
A t'il vraiment dit cela? Les "amis" devraient savoir à quel point les medias sont doués pour extraire des phrases de leur contexte, et par divers procédés (ici, crochets et points de suspension), faire dire n'importe quoi aux gens, du moment que c'est dans le sens souhaité (dernier exemple: Rocco Buttiglione)
S'il l'a dit, c'est ennuyeux, et franchement, cela me refroidit un peu. Mais cela ne retire rien à la qualité de son commentaire (selon moi), pour lequel je crois que, pour une fois, il n'avait rien à gagner.
Touché par la grâce, pourquoi pas? Et sinon, c'est lui qui voit avec sa conscience...
Le fait demeure que son article n'a pas été repris par la grande presse. Il ne pouvait donc pas être récupéré par l'idéologie dominante.

"Dieu sait écrire droit sur des lignes courbes".

Le Cardinal Bertone au Sénat (II) De la dignité sacerdotale