Actualités Images La voix du Pape Livres Visiteurs Index Autres sites Qui je suis Recherche
Page d'accueil Visiteurs

Visiteurs


"Ferragosto" avec BenoÓt XVI à Castelgandolfo Vacances aux Combes Dernières entrées 2009, année sacerdotale L'Encyclique sociale Obama et l'Eglise 28 avril: L'Aquila Père Scalese Quatre ans de Pontificat

Communautarisme

Carlota m'écrit, à propos de la nomination du nouvel ambassadeur américain près du Vatican (31/5/2009)

Mon amie Carlota réagit à la nomination probable d'un américain d'origine cubaine (je ne sais trop comment l'appeler) comme prochain représentant des Etats-Unis auprès du Saint-Siège. (voir ici: Nouvel ambassadeur américain au Vatican et Nouvel ambassadeur US au Vatican (2) )

Je suis totalement d'accord avec ce qu'elle écrit.
Pour moi, le communautarisme est une utopie délétère, destinée à contrer avec de mauvais moyens le "choc des civilisations" - et généralement, les utopies finissent mal.

Et j'ajoute que le communautarisme est une plaie qui ronge notre société, dans toutes ses strates....
Quand je dis "société", c'est au sens large. J'ignore si l'on peut affirmer que le Saint-Siège (ce qui est évidemment distinct du Pape) est lui-même atteint.
Mais je ne peux m'empêcher d'être choquée par le titre d'un article d'Andrea Tornielli (que j'aime bien, par ailleurs) dans Il Giornale:


(pour nous annoncer le remplacement du cardinal Renato Raffaele Martino, à la tête du Conseil Pontifical Justice et Paix, par Mgr Robert Sarah, archevêque émérite de Conakry, et actuel secrétaire de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples).

Si c'est pour nous apprendre que le saint-Père n'a aucun préjugé racialiste, merci, on le savait déjà. Le doute n'est même pas permis.
Quant à Mgr Sarah, je ne le connais pas, mais je veux voir en lui seulement "the rigth man in the rigth place", un ecclésiastique appelé à remplir une haute mission parce qu'il en a les compétences, et surtout pas parce qu'il serait noir, ou viendrait de tel et tel continent.
Sinon, on va en revenir aux obssessions de certains cathos progressistes-racistes, comme HK, invoquant un "pape noir" ce qui, formulé ainsi, est particulièrement choquant et indécent (mais pas plus que les commentaires qui ont entouré l'élection d'Obama). Ou de certains "vaticanistes", qui, à chaque consistoire, dessinent des "camemberts" pour mesurer, dans le sacré Collège, la proportion de cardinaux issus de l'hémisphère Sud.

<<< Haut de page 

Vers une universalité du communautarisme de la compétence...

Je n'aime vraiment pas ce sectarisme qui veut faire croire que c'est parce que l'on appartient à telle « communauté » que l'on est compétent. C'est un communautarisme de la compétence (1) mis sans cesse en avant dans les communiqués et par les médias, alors qu'on devrait demander à ce qu'une fonction soit assurée avec compétence par un représentant de la nation. Le poste d'ambassadeur, même au Vatican, pourrait être donné à un WASP, s'il est de « bonne volonté ». Mais peut-être que les EU d'Amérique pensent que le Pape a besoin de cours du soir et d'un professeur de théologie de ND.

Miguel H Díaz (2) est sûrement très bien. Mais c'est un ambassadeur des EU et il travaille pour son pays.(...) Si le Vatican intéresse Obama c'est essentiellement pour s'en servir au niveau politique. Et ce n'est sûrement pour se rapprocher des valeurs non négociables défendues par l'église (Pas de compromis possibles sur ces valeurs même si Obama beau parleur parle de terrain d'entente et de dialogues pour récupérer une partie des catholiques - progressistes aisés et pauvres de couleur).

************

(1) Donc pour comprendre, il faut être. Ce n'est pas rendre justice à l'Homme et son Humanité qui est universelle. C'est particulièrement réducteur et dangereux. Cela a un côté très démagogique avec une mise en avant de la victimisation.
Sans reprendre le terme hétérogenèse, on en revient à l'inverse de ce que l'on devrait rechercher.

(2) Peut on ne pas voter Obama quand on est d'origine cubaine (avec quelques gouttes de sang noir aussi), une enfance modeste, etc ? Oui, peut-être si l'on considère que la politique qu'Obama candidat avait annoncé en ce qui concerne l'avortement, le soutien des théories malthusiennes dans les pays du tiers monde, n'était pas admissible.

Issu d'un milieu modeste Tatcher aurait dû être travailliste ! Et en fidèle méthodiste ne pas venir saluer le Pape alors qu'elle a quitté ses fonctions depuis bien longtemps (mais c'est vrai qu'elle a une maladie dégénérescente).
...

Ecclesiam Suam La prophétie du XIIIe siècle, et le petit marquis