Actualités Images La voix du Pape Livres Visiteurs Index Autres sites Qui je suis Recherche
Page d'accueil Visiteurs

Visiteurs


"Ferragosto" avec Benot XVI à Castelgandolfo Vacances aux Combes Dernières entrées 2009, année sacerdotale L'Encyclique sociale Obama et l'Eglise 28 avril: L'Aquila Père Scalese Quatre ans de Pontificat

Tribune libre: Galilée

Un lecteur, M. Joël Col, réagit à deux articles parus sur ce site... (14/7/2009)


Je publie ci-dessous un message d'un visiteur, Joël Col, faisant suite à des articles sur Galilée parus sur ce site : Galilée avait raison, et Galilée (suite), eux-mêmes inspirés par le Père Scalese.
Afin qu'il ne subsiste aucune ambiguïté, je précise ne pas être particulièrement intéressée par Galilée lui-même (qui en tant que tel n'a qu'un rapport lointain avec ce site), en qui je vois surtout un "nom" qui a été instrumentalisé depuis plus de 2 siècles pour discréditer l'Eglise - et cela continue. A priori, je plains plus l'Eglise que lui, dans cette affaire. A lui sont revenus tous les honneurs (j'ai peut-être tout faux??), au moins posthumes, et à elle tous les reproches.
Mais cela n'a sans doute rien à voir avec la pertinence des questions soulevées et l'intérêt des recherches de Monsieur Col: faire la lumière sur un tel imbroglio ne peut être qu'une bonne chose, c'est pourquoi je lui sers volontiers de relais pour faire entendre sa voix, dans la mesure, bien sûr, de mes très modestes moyens.

Galilée : un homme qui voyait loin...

Condamnation et Réhabilitation de Galilée.
ERREUR-VÉRITÉ.
--------------------------
La grande question qui se posait à l'époque de Galilée était : "Quel astre tourne autour de l'autre ? Le soleil autour de la terre ou la terre autour du soleil" ?
En affirmant la rotation de la terre autour du soleil, Galilée se trouvait en contradiction avec les scientifiques, les philosophes, l'Église et la Bible qui, tous, soutenaient la thèse contraire.
Or, dans mon étude "Entre Galilée et l'Eglise : la Bible", je démontre que Galilée était en accord avec les Textes originaux hébreux et grecs, mais en désaccord avec leurs traductions. En d'autres termes, si les versions de la Bible avaient été fidèles aux Textes originaux, Galilée n'aurait pas été condamné pour avoir "tenu et cru une doctrine fausse et contraire aux saintes Écritures".
Par cette étude, j'œuvre pour obtenir la réhabilitation officielle de Galilée et la mise en conformité des traductions de la Bible avec leurs Textes originaux qui, en aucun cas, ne peuvent être tenus pour responsables de la condamnation du savant.

Pour plus d'informations consulter :
- http://monsite.orange.fr/erreur.verite
- http://monsite.orange.fr/autoedition.meguila

Galilée avait raison.

J’ai beaucoup apprécié votre article. Et, en citant le Père Scalese, vous montrez fort bien la confusion qui règne autour de ce sujet.
C’est pourquoi j’ai voulu, par une étude biblique, sémantique approfondie, éclaircir cette situation que l’on a, à tort, rendue confuse, embrouillée.
Sur mon site http://monsite.orange.fr/autoedition.meguila , (table des matières) vous trouverez la liste des versets étudiés et qui réellement ont contribué (à cause de leurs traductions peu fidèles aux Textes originaux) à la condamnation du savant.
Sur mon site http://monsite.orange.fr/erreur.verite vous trouverez des extraits de mon livre.
Je rencontre beaucoup de difficultés à me faire entendre : milieux catholique, protestant et évangélique, ce qui me chagrine. Mais je puis affirmer qu’à ce jour je n’ai pas eu la moindre contestation sur cette étude faite à partir des originaux hébreux et grecs. Votre réaction, au travers de votre article, montre bien que nous nous trouvons toujours dans une situation en suspens, non expliquée.
J’œuvre donc, sans relâche, à cette tâche, laquelle je souhaite ardemment mener à bonne fin.


Pour en savoir plus: faire une recherche sur Google avec les mots : "Joël Col" Galilee
.

Coïncidence?
Consultant comme je le fais régulièrement le blog de Rino Cammilleri "Antidote", j'y trouve ceci.

Tous les mensonges sur Galilée


Autrement dit, l'annonce pour le 19 septembre prochain d'une conférence, dont j'espère qu'elle sera suivie d'un compte-rendu sur le blog, ou sur le site http://www.timone.splinder.com/
Il ne reste plus qu'à patienter.

Réactions à l'Encyclique La lettre de Jeannine