Articles Images La voix du Pape Lectures, DVD Visiteurs Index Sites reliés Recherche
Page d'accueil Articles

Articles


Voyages 2011, en deux collages Liens Le Pape en Espagne Nicolas Sarkozy chez le Pape Synode pour le Moyen-Orient La luce del Mondo

Présentation de La Bussola

L'initiative éditoriale, à laquelle participent plusieurs de mes sources préférées. Une expression de la "nouvelle évangélisation" voulue par le Saint-Père? Mais quel dommage que ce ne soit pas en français! (8/12/2012)


Il est en effet difficile, voire impensable, d'imaginer en France un "cartel" rassemblant des journalistes professionnels, des intellectuels prestigieux (c'est important, car ils ont l'expérience des medias, , ils ont aussi l'accès à des informations, une crédibilité, et des possibilités de diffusion dont les "amateurs", même de qualité, ne disposent pas) en défense du catholicisme , DONC DU PAPE.
J'épargne à mes lecteurs une liste de noms de chez nous, il y aurait vraiment de quoi "flipper"!! Car soit elle est introuvable, soit... elle est constituée majoritairement de "catholiques" opposés au magistère.

Voir ici: Faire-part de naissance

La Bussola

Massimo Introvigne, Vittorio Messori, et Mgr Negri célébrant une messe pour baptiser le nouveau-né

(Homélie de Mgr Luigi Negri en italien ici).
------------------

Présentation de "La Boussole"
--------------
(traduction de la brochure de présentation: http://www.iltimone.org/images/bussola/Bussola.pdf )
Quand quelqu'un a perdu le sens de l'orientation et ne sait plus où il est ni où il veut aller, ou bien quand il a perdu le contôle de ses nerfs et laisse éclater sa colère, sans aucun frein ni respect des règles de la bonne éducation, on dit qu'il a "perdu la boussole". Il s'agit d'une manière figurée très eficace pour décrire un égarement réel, ou simplement psychologique et spirituel. Parce qu'on le sait, la boussole est l'instrument qui permet de retrouver les points cardinaux, précieux, et indispensable pour savoir où on se trouve. Inventée par les chinois (ou par les vikings) peu après l'an mil, la boussole est fondamentale en pleine mer, ou dans de vastes espaces, comme le désert, ou les points de référence disparaissent ou se raréfient.
Eh bien, aujourd'hui, l'expression "perdre la boussole" serait tout à fait inexacte, dès lors que beaucoup, surtout les plus jeunes, n'ont jamais eu de boussoles. C'est-à-dire que dans leur vie, ils sont totalement privés de points de référence auxquels se raccrocher, et ils avancent dans l'obscurité, à tâtons. Nous voulons évidemment parler de points de référence solides, réels, de guides sûrs dans les peines et les difficultés de la vie, et non pas, bien sûr, des songes banals et inconsistants des différents "reality show", fruits d'une société en proie au relativisme, désormais presque totalement privée de valeurs et dramatiquement à la dérive.

Pour ceux qui ont perdu la boussole, ou pour ceux qui ne l'ont jamais eue, le 8 décembre (le jour n'a pas été choisi par hasard, c'est la fête de l'Immaculée Conception) peut représenter le début d'une possibilité concrère d'aide, de "guide" dans la lecture correcte des faits qui arrivent et dans le discernemnet des nouvelles.
Le 8 décembre, en effet, est la date de lancement d'une aventure éditoriale courageuse, innovante. Qui s'appelle justement, et pas par hard, "LaBussola Quotidiana". Et qui apparaît dans l'ensemble complexe, varié et difficile, de l'information, sous la direction d'Andrea Tornielli, le vaticaniste de Il Giornale. "La Boussole est un journal on-line, càd disponible sur Internet, qui sera accessible à chacun sur un site web, explique Tornielli. Ce sera un quotidien qui cherchera à proposer à 360° un regard catholique sur les nouvelles du jour".

La raison au service de la foi
------------------
"Je suis à l'ancienne, je reste attaché à la presse imprimée, qui selon moi continuera longtemps à revêtir un rôle important. Mais je n'ai aucun doute que ce nouveau quotidien électronique peut constituer un moyen efficace de témoignage en défense de la foi" affirme avec conviction Vittorio Messori, qui est non seulement un des inspirateurs de la boussole, mais assumera le rôle de directeur éditorial.
Et il ajoute: "Ce que nous vivons aujourd'hui, surtout parmi les catholiques, c'est une crise qu'il faut bien comprendre. Le vrai problème, ce ne sont pas les choix politiques et sociaux, ni le respect de la morale. Le vrai problème, c'est la foi, c'est la foi qui est en crise. Nous risquons de ne plus croire. Pour cela, on a besoin d'instruments qui aident la foi avec intelligence, qui mettent la raison au service de la foi. La boussole peut accomplir cette tâche".

- Comment?
"En intervenant chaque jour sur les faits, avec clarté et précision. Et aussi en répondant au coup par coup à toutes les accusations et à toutes les attaques adressées à l'Eglise et à la foi".

Messori alimentera le nouveau journal on-line avec des idées et des éditoriaux.

Ce n'est pas seulement une voix de plus
-------------------
Un des collaborateurs les plus connus de la Boussole, est le sociologue Massimo Introvigne, observateur attentif de la modernité, qui se montre enthousiasmé par la nouvelle initiative: "Pour moi, c'est un évènement historique, parce que pour la première fois, ce que j'appelle 'le monde catholique fidèle au Pape' pourra avoir à sa disposition un moyen, géré par des professionnels experts et compétents, en mesure d'apporter avec rapidité un jugement sur les évènements. Aujourd'hui, il est fondamental d'être informé très vite, parce que dans le public, l'opinion se forme dans les 12 heures suivant l'évènement, après, il est trop tard."
L'écrivain Rino Cammilleri, lui aussi "enrôlé" parmi les collaborateurs de la Boussole, confirme: "Le journal qui voit le jour le 8 décembre ne doit pas seulement être vu comme un enrichissement, une voix en plus dans le paysage encombré des mass media, mais une voix différente, capable d'informer une large cible d'utilisateurs, de manière rapide et efficace
(...)

[Andrea Tornielli précise:] "La Boussole naît pour que nous soyons présents dans le panorama de l'information avec un journal agile, à l'identité précise, ouvertement catholique, un journal qui soit en mesure de discuter de tout sur le fil de l'information. Toutefois, l'ambition est de parler non seulement aux catholiques, mais à un public plus vaste, qui veut connaître notre point de vue, notre "regard" sur l'actualité".
- Où a-ton trouvé les ressources nécessaires?
Derrière la Boussole, il y a un groupe de journalistes, qui ont créé ce nouvel instrument, le considérant utile et en ligne avec l'avenir de l'information, et qui veulent le faire vivre et prospérer.
La Boussole est une opération financée par des amis et des soutiens, qui croient dans le projet. En ce sens, il n'y a pas de "propriétaire", ou d'"éditeur", au sens traditionnel. Une association est née à cet effet, appeléa "Soutien à la Boussole", qui rassemble des enrepreneurs, des membres de profession libérale, des industriels, qui ont pris à coeur de faire vivre ce quotidien catholique on-line

Nuit de NoŽl: ouvrir notre vie à la vie Tous derrière lui!