Articles La voix du Pape Livres, DVD Sites reliés Recherche Saint-Siège
Page d'accueil Articles

Articles


NoŽl Les collages de Gloria Bénin Blasphème au théâtre Indignés Assise Allemagne (suite) 2011: L'Année BenoÓt

Ragots de vaticanistes

Les rumeurs de "fatigue" du Saint-Père, suscitées par l'usage de la fameuse "pedana" se répandent insidieusement. Pénibles, vaines... et si elles étaient sans objet? (24/10/2011)

Bain de foule

Concert à l'Aula Nervi, le samedi 22 octobre


Le milieu des vaticanistes italiens bruit avec insistance de rumeurs déplacées sur l'utilisation de l'estrade mobile, lors de la messe de clôture du Congrès pour la nouvelle évangélisation (cf. Nouvelle évangélisation ).
Le vaticaniste de la Rai, Aldo Maria Valli (parfois mieux inspiré) réclame la transparence, sur son site www.vinonuovo.it, et pousse l'indécence jusqu'à comparer le Saint-Père glissant sur la pedana à une statue païenne, et à un autre endroit à un pharaon!! L'article a été repris sans nuance critique par Paolo Rodari (Pourquoi ne pas dire la vérité? interroge-t-il), puis, avec des réserves, par Andrea Tornielli, dont le plaidoyer ne m'emballe pas non plus.
Décidément, on ne dira jamais assez à quel point le milieu des "vaticanistes" est un nid de frelons. La chasse au scoop y frôle trop souvent le ragot, voire la calomnie.

Jean Mercier, de La Vie, ajoute aujourd'hui son grain de sel, que je regrette infiniment. Il avait donné du voyage en Allemagne une couverture vraiment belle, et voilà qu'il (nous) découvre aujourd'hui, sur son blog Paposcopie, sans doute grâce à l'émulation de ses collègues italiens que le Pape était déjà très fatigué à Erfurt, et encore avant, en Espagne.
Il écrit: "Le Vatican commence à sortir ses artifices techniques pour éviter au pape trop d'efforts lors de ses célébrations liturgiques".
Et plus loin "Le Pape a pris un coup de vieux".
Nous aussi, peut-être.
Tout ça, après avoir convenu que sa tête fonctionne admirablement bien (merci, on avait remarqué!) pour conclure platement: le pape pourrait tout à fait fêter ses 90 ans en avril 2017...

En effet, le jour et l'heure, ce n'est pas nous qui décidons... Et dans ce cas, pourquoi en parler?

* * *

Pour moi, le Saint-Père ne doit à personne d'explications sur sa santé. La transparence (prétendue) s'arrête là où commence le respect dû au Vicaire du Christ. Et ce n'est pas le rôle du Père Lombardi d'aller se répandre en confidences auprès des journalistes (dont il est bien placé pour connaître la malveillance) sur l'état de santé de son "patron", qu'il ne connaît peut-être pas plus que moi.
Je me doute bien que les années passent, pour lui aussi; je crois qu'il peut avoir ponctuellement des douleurs à la marche, son frère lui-même l'a dit. Il lui arrive d'utiliser une canne, nous l'avons vu cet été à Madrid, quand il quittait la nonciature avant de se rendre à l'aéroport : il l'a lâchée dès qu'il a passé la porte, ce qui prouve qu'il tient à garder cela dans le domaine privé, et surtout qu'il n'en a pas vraiment besoin. Par fierté, pourquoi pas?
Quant à parler des "quelques mètres" (en réalité, une centaine) qu'il doit parcourir dans la Basilique Saint-Pierre, c'est vite dit pour des gens de 30-40 ans qui déambulent en jean's et que personne ne cherche à agripper.

Mais les images de samedi, du concert où a été exécuté en son honneur la 9ème symphonie de Bruckner, tel que l'a relaté mon amie Jeannine (La lettre de Jeannine du 23 octobre 2011 ), prouvent qu'il est parfaitement ingambe.

Conclusion: On voit trop bien où veulent en venir ceux qui parlent avec insistance de la "culture du secret" du Vatican...
Mais contrairement aux footballeurs, le Saint-Père travaille avec sa tête, pas avec ses pieds.

Les enfants volés du franquisme Le Tyrol, ce sont les anges qui l'ont fait