Accueil

Neuvaine à Marie pour Benoīt XVI (rappel)

La neuvaine de prière pour le Pape Benoît initiée par le site Il Papa emerito a commencé hier (20/2/2014)

Ici, pour mémoire, le livret: Une neuvaine pour Benoît XVI

Voici les belles réflexions de l'auteur du site Il Papa emerito, que je partage à mon petit niveau de capacité de prière, mais avec tout mon coeur:

     

Au seuil de la prière

18 février 2014
-----

(...) je ne vous cache pas un peu de tremblement et d'émotion avant de commencer ces dix jours de grâce et de prière pour notre bien-aimé Pape Benoît XVI. C'est un moment où beaucoup d'entre nous s'unissent, comme communauté chrétienne, en demandant à Dieu soutien et force pour l'humble travailleur dans la vigne du Seigneur.
Rappelons-nous les paroles de Jésus: «Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d'eux» (Mt 18:20).
Avec ces sentiments, confiant de l'efficacité de la prière, rapprochons-nous, au seuil de ces dix jours de grâce.

Ces jours-ci, j'ai regardé encore et encore la très belle vidéo "Le courage de l'humilité". Comment ne pas ressentir de l'émotion en revoyant certaines images, et en écoutant à nouveau sa voix apaisante et humble.


Certains se plaignent que notre prière crée des divisions dans l'Eglise, parce que nous devrions davantage parler du Pape qui est aujourd'hui à sa tête. Sans rien enlever au Saint-Père François auquel nous sommes attachés comme à chaque Vicaire du Christ, Benoît XVI a été pour nous un maître dans la foi, un phare sûr dans nos moments difficiles, un compagnon de voyage, un ami, un père spirituel.
Pour cette raison, la prière pour lui, est le moins que nous puissions faire, nous, humbles pécheurs.
Et nous sommes aussi ici pour le consoler de toutes les offenses dont, aujourd'hui encore, chaque jour, il doit souffrir par ceux qui sont dans l'Église. Nous voulons lui faire sentir «presque physiquement» que nous sommes là!
Oui, au seuil de ces intenses journées de prière, nous sommes là, conscients que nous recevrons nous aussi quelque grâce. Que ce soit des jours de demande, mais aussi d'action de grâces.
Un jour, peut-être, nous pourrons dire que nous avons vécu à l'époque de Benoît XVI le Grand, docteur de l'Eglise, qui a dirigé la barque de Pierre fermement dans la mer orageuse des hérésies et des dérives.
Merci Seigneur pour ton immense amour, merci Seigneur pour l'Eglise, merci Seigneur pour le pape Benoît!