Vous Ítes ici: Articles  

EN ESPAGNE,LES ATTAQUES HABITUELLES CONTRE LE PAPE
 

Et c'est reparti! Des militants espagnols laïcistes de l'association Europa Laica voudraient faire contrôler les propos du Pape. Communiqué par Carlota (23/7/2011)




 

Carlota

Le Ministère public doit surveiller les propos du Pape !

Et c’est reparti!
Des militants espagnols laïcistes de l’association Europa Laica voudraient faire contrôler les propos du Pape, afin qu'ils ne soient pas contraires aux lois espagnoles, notamment sur la santé et l’ordre public. Ils voudraient également qu’il n’y ait pas de réception protocolaire de la part des autorités civiles. Et bien entendu, pas de financement public! (voir article original ici)
Ils annoncent une manifestation le 17 août prochain.
Pour l’instant, certes, leurs revendications n’ont pas de fondements législatifs suffisants (même si parfois l’appréciation par les juges de la loi peut sembler à géométrie variable), néanmoins c’est encore une fois significatif, malgré les apparences, d’un Occident bien mal en point…
Luis Fernando Pérez Bustamante, directeur du portail InfoCatólica leur répond énergiquement, en citant le Code Pénal espagnol et même la Constitution de son pays. Cela a au moins l’intérêt de faire prendre conscience aux Catholiques que des textes existent et qu’il faut les connaître et les utiliser le cas échéant, tant qu’ils sont encore en vigueur…

Original ici http://infocatolica.com/..




 

Europa Laica (*), nom donné à une organisation laïciste anticatholique et par conséquent outil du progressisme dans ce pays, tente depuis un certain temps de nous asticoter, nous les catholiques.
Certains de leurs arguments sont tellement ridicules qu'ils semblent bien plus être le fait de clowns de cirque. Cela dit avec tout le respect du à ces magnifiques professionnels qui réjouissent la vie des petits et des grands.

Par exemple dans leur dernière proposition ils ont eu l'idée géniale de demander au Ministère Public (ndt Fiscalía General del Estado, la plus haute instance judiciaire espagnole) d’être vigilant en ce qui concerne les paroles du Pape lors des prochains JMJ. Une quelconque critique du Pape contre des formes de "cohabitation" de la société espagnole, contre des lois approuvées démocratiquement ou par des débats législatifs, les inquiète En d’autres termes, s’il arrive au Pape de dire que l’avortement est un crime, le mariage homosexuel quelque chose contre nature et le divorce un cancer de la société, alors le Ministère Public doit intervenir. On se sait pas trop sur la base de quelle loi ils veulent qu’il intervienne, mais ils le demandent.
Une chose est sûre. Ces types veulent museler le Pape.
Et bien les gars, parlons clair!

En effet, ce qui existe dans le code du droit pénal espagnol c’est l’article suivant:

Art. 525.
1. Encourront la peine d'amende de huit à douze mois ceux qui, pour offenser les sentiments des membres d'une confession religieuse, porteront publiquement, en paroles, par écrit ou par tout type de document, outrages à leurs dogmes, croyances, rites ou cérémonies, ou brimeront, aussi publiquement, ceux qui les professent ou pratiquent.


Il va donc de la même façon être l’heure pour les catholiques que nous sommes de demander au Ministère Public de surveiller les déclarations et les activités de Europa Laica qui sans doute vont à l’encontre de nos sentiments et en outre sont anticonstitutionnels. En effet que cela plaise ou non à ces messieurs, la Constitution espagnole dit ce qui suit en son article 16:

Art.16.
1. La liberté idéologique, religieuse et de culte des individus et des communautés est garantie sans autre limite que la nécessité au cours des manifestations de maintenir l’ordre public protégé par la Loi.
2. Nul ne pourra être contraint de déclarer son idéologie, sa religion ou ses conviction.
3. Aucune confession n’aura un caractère étatique. Les pouvoirs publics prendront en compte les croyances religieuses de la société espagnole et maintiendront en conséquence les relations de coopération avec l’Église Catholique et les autres confessions.

-
Il se peut que l’alinea 3 de cet article de notre Constitution dérange profondément ces anticléricaux version XIXème siècle d’Europa Laica mais cela suffit pour démontrer le peu de sérieux des arguments qu’ils utilisent chaque fois pour attaquer l’Église.
Donc, Messieurs, si cela vous tracasse que le Pape vienne dire ce qu’il a à dire, vous êtes libre de l’exprimer. Mais laissez en paix, s’il vous plait les institutions de l’État. Ce ne sont pas les vôtres. Tout au moins pas plus que les nôtres. En effet ces institutions ont le devoir constitutionnel de coopérer avec l’Église Catholique.

* * *

NDT: Le site d’Europa laica est éloquent de contradictions, j’ose dire imbéciles, et d’informations contestables.
La cerise sur le gâteau ce sont les citations d’hommes illustres qui défilent en tête du site allant d’Hitler, en passant par l’évangéliste Matthieu, quelques Papes, un philosophe perse du XIIIème siècle prénommé Mohammed ( !), bien sûr notre Voltaire national, Charlie Chaplin et même Hippocrate et Sénèque. Je n’ai pas vu de citation du Dalaï Lama, ni de Marx, Lénine ou Staline, mais peut-être ne suis-je pas restée assez longtemps devant l’écran ! Toutes ces phrases « choisies » sont là, évidemment, pour montrer l’abomination de toutes croyances surnaturelles mais sans doute et surtout catholiques ! Il faudrait mieux en rire car tout cela peut paraître ridicule et ne concerner vraiment qu’un nombre relativement restreint de militants laïcistes activistes. Malheureusement ce genre d’attitude, et l’histoire l’a prouvé, a souvent des conséquences dramatiques pour le vivre ensemble et « le bonheur des peuples ». L’on se rappellera les outrances récentes de la procession athée madrilène où certains appelaient à brûler les églises…




Le Pape qui enchante les jeunes: Rome | Mgr Chaput à Philadelphie (2)