Vous Ítes ici: Articles  

TACTIQUE DU DIABLE
 

Ceux qui suivent mon site se souviennent sans doute du (pseudo) Berlicche italien. Voici l'original, en anglais, les "Lettres d'un vétéran de la tentation à un novice", par C-S Lewis (28/7/2011)




 

Pseudo Berlicche

(http://benoit-et-moi.fr/2009/)

Raffaella a à plusieurs reprises publié sur son blog les lettres savoureuses signées "Pseudo Berlicche" qu'un diable, dépité par un Pontificat qui apparaît comme une neutralisation permanente de son action, écrirait à son neveu préféré Malacoda. J'ai aimé, au point d'en traduire plusieurs, et même de prêter ma plume au pauvre diable en question (articles ici)
...
Renseignement pris, les "Lettere di Berlicche" est le titre italien d'un livre de l'écrivain irlandais et grand apologète chrétien C.S. Lewis, dont le titre original est The Screwtape Letters (1942), et qui est traduit en français sous le titre Tactique du diable, sous-titré Lettres d’un vétéran de la tentation à un novice.




Présentation de l'éditeur

(Librairie catholique)
Tactique du diable
Lettres d'un vétéran de la tentation à un novice
C-S Lewis
---------------------
Par le jeu d'une mise en scène originale, C S Lewis donne la parole à un vieux démon tentateur qui fait part de son expérience à une nouvelle recrue. Screwtape, le démon expérimenté propose à Wormwood, le jeune démon une véritable stratégie de sabordage afin de mettre en péril la foi d'un jeune chrétien. Ainsi, grâce aux multiples pièges qu'il lui tend, il tente d'entraîner sa victime sur la mauvaise pente. Et pour que la leçon soit complète, Screwtape lui fait part de sa parfaite connaissance des détours secrets de l'âme humaine: combien fragiles sont les bonnes résolutions! Que de défauts intimes se cachent derrière les apparentes qualités! Mais Screwtape doit bien avouer que tous les démons de l'enfer sont démunis face à l'amour inconditionnel de Dieu et à son inépuisable capacité à pardonner. Aussi sa tentative pour soustraire sa victime à la protection divine sera finalement mise en échec. L'approche humoristique de C S Lewis n'enlève rien à la finesse et à la pertinence de sa réflexion et nous nous reconnaissons sans peine dans le miroir qu'il nous tend. La lecture de ce chef d'oeuvre de C S Lewis nous révèle - derrière la façade qui la cache - notre véritable identité et - derrière les caricatures qui le masquent - le vrai visage du Malin. La définition de l'enfer comme incompréhension radicale de l'amour est une des idées majeures de lactique du diable, un livre qui n'a pas fini de nous donner à penser.




Le Pape musicien | Madrid, jour 3