Vous Ítes ici: Articles  

DES INDIGNÉS PAS HOSTILES AU PAPE, VRAIMENT?
 

Les commentaires lénifiants d'un blog catholique font l'impasse sur les faits (11/8/2011, mise à jour le 12)




 
 

Si certains blogs qui se disent bien informés (ici) semblent vouloir jouer l'apaisement et minimiser un certain article du Monde, attribuant à une "désinformation à la française" l'identification des "indignés" de Madrid avec les opposants à la visite du Pape (les gentils indignés "luttent contre le zapatérisme qui tentait de détourner les préoccupations du peuple vers les moeurs pour masquer la crise sociale") et protestant que "nous faire croire que les Indignés ont pour objectif la lutte contre 'les positions morales conservatrices de l'Eglise catholique' est une foutaise", il semble malheureusement que les choses soient légèrement plus complexes.

Carlota, qui est hispanophone, qui connaît la presse espagnole, et la suit de près, a traduit sur ce site suffisamment d'articles (1) pour nous convaincre qu'au minimum, les fameux indignés peuvent être manipulés par l'extrême-gauche la plus papophobe et la plus cathophobe. Encore récemment, elle relatait les dernières tentatives de sabotage avant l'arrivée du Saint-Père - manifestation prévue le 17, et les habituelles polémiques sordides sur le "coût des JMJ" (cf. En attendant les JMJ ). Et la dénonciation par un prêtre, cité par Religion en Libertad, de l'indignation sélective des "indignados" (cf. Indigné avec les "indignés" ).

Quant au slogan « moins de crucifix et plus de travail fixe », essayez de taper dans le moteur de recherche "menos crucifijos y más trabajo fijo".... et vous verrez que ce n'est pas une invention. Ce n'est pas parce que certains madrilènes ne l'ont pas entendu qu'il n'a pas été lancé..

Voir par exemple cette video: http://www.youtube.com/

Ce n'est pas en décidant que les problèmes n'existent pas qu'on peut les affronter. Cela s'appelle la méthode Coué.

Carlota me signale un article de la Razón (journal plutôt conservateur si cela a encore un sens) qui dit clairement que les “indignés” vont s’unir à la marche anti-pape.

La petite video dans la marge de droite de la page est très instructive, dit-elle: on y voit un jeune qui se déclare athée et apostat et contre la visite du pape; une jeune fille qui dit "je crois qu’il faut se mobiliser contre le Pape"; un autre jeune dit que "Ratzinger" n’a qu’à ôter sa soutane et mettre des chaussures de sport et des jeans et là il pourra être accueilli. Etc...

Certes, parmi les indignés du début (cf. La révolution des poulets sans tête) il y avait des gens de tous horizons, arrivés spontanément à la Puerta del Sol, mais ceux qui se sont maintenus jusqu’à être délogés par la force après plus de deux mois et qui crachaient et urinaient contre les policiers, ne sont pas des "gentils" qui vont accueillir le Pape et les jeunes catholiques. Ou alors, vraiment, l’intervention divine sera fulgurante mais elle n’a pas encore eu lieu!
Inutile, donc, de verser dans l'angélisme.

Et Carlota conclut:

"Un pays où l’on donne « Golgota Picnic » une pièce blasphématoire et scatologique sur le Christ sous prétexte d’art, au Théâtre National Maria Guerrero de Madrid, et où les associations qui ont attaqué se sont trouvées déboutées n’est pas un pays où tout le monde attend avec ferveur le Saint Père".

J'ajoute pour ma part que je suis sûre que les JMJ seront, comme le sont tous les voyages du pape, un franc succès, prouvant une fois de plus que les activistes forment une minorité - mais une minorité hostile, déterminée, et bénéficiant d'importants relais médiatiques. Et une minorité qui ne fait pas que "lutter contre le zapatérisme cathophobe".

Si l'on se donne la peine d'ouvrir les yeux, il y a de belles lumières d'espoir, dans le ciel de Madrid, mais elles ne viennent pas des indignados: il suffit pour s'en convaincre de relire ce texte du Cardinal Canizares (La jeunesse du Pape) et cet autre, très beau, de l'archevêque d'Oviedo: JMJ: l'espérance fleurit en août

Note:

----------------
(1)
Indignés?
La révolution des poulets sans tête
Les indignés s'indignent toujours
Soudan capitale Madrid
Et les articles de la rubrique récente: JMJ Madrid




La pensée de J. Ratzinger de A à Z | Une vie pour une génération