Vous Ítes ici: Articles  

VIOLENCES EN ANGLETERRE
 

Un formidable article du quotidien britannique "conservateur" Daily Mail les attribue au "travail de sape de l'intelligentsia progressiste" (pléonasme!). Cet article a été traduit par le Salon Beige (13/8/2011)




 

Article entier ici: Le Salon Beige
Extraits:

--------------
« Voilà que nous récoltons vraiment ce que nous avons semé. L'anarchie violente qui s'est emparée des villes britanniques est le résultat bien trop prévisible de trois décennies d’expérimentation progressiste, qui a réduit en miettes presque toutes les valeurs sociales fondamentales.
La famille mariée biparentale, la méritocratie éducative, le châtiment des criminels, l'identité nationale, l'application de la loi sur les stupéfiants et de nombreuses autres conventions fondamentales ont été jetés aux orties par une intelligentsia de gauche déterminée à mener une transformation révolutionnaire de la société.

...
La pauvreté n'est pas ce qui a causé cette violence, comme certains l'ont affirmé de façon prévisible, mais bien un effondrement moral. Nous avons assisté à un effondrement total du comportement civilisé chez des adolescents tout droit tiré du roman fondamental de William Golding sur la sauvagerie adolescente, "Sa Majesté des mouches".
On a beaucoup parlé de «sauvageons», des appels désespérés des autorités demandant aux parents de ces sauvageons de les garder la nuit à la maison et de les interroger au sujet de tout objet volé qu'ils ramèneraient à la maison.
Comme s'il y avait des parents responsables dans ces foyers! Nous n'avons pas uniquement affaire à des enfants insociables, mais aussi à des parents insociables.
Ces parents savent pertinemment que leurs enfants sont dans la rue. Ils les voient bien sûr revenir, titubants, avec leur butin. Mais ils sont trop ivres, drogués ou déconnectés pour encore s'en inquiéter, ou bien ils se servent à même le butin.
....
Les causes de cette maladie sont nombreuses et complexes. Mais on peut affirmer avec confiance trois choses : chacune d'entre elles trouve sa source dans l'intelligentsia progressiste, chacune d'entre elles a été créée ou exacerbée par le gouvernement travailliste ; et au cœur de tous ces problèmes se retrouve l'éclatement de la famille.
En effet, la majorité de ces enfants proviennent de foyers dirigés par une mère seule. Et le facteur unique le plus important dans tout ce gâchis est la suppression délibérée du facteur le plus déterminant dans la socialisation des adolescents qui les transforme de sauvageons en citoyens civilisés: un père qui est un membre pleinement impliqué dans la cellule familiale.
...
Tout cela a été aggravé encore par la catastrophe du multiculturalisme - la doctrine qui soutenait qu’aucune culture ne pouvait être considérée comme supérieure à une autre, parce que ce serait « raciste ».
Au lieu de renforcer les liens sociaux, le multiculturalisme les dissout — et introduit à leur place une guerre primitive de tous contre tous, où les groupes les plus forts détruisent les faibles.
...
Lorsque les responsables religieux cesseront de parloter comme des travailleurs sociaux aux idées molles et recommenceront à défendre les concepts moraux qui sous-tendent notre civilisation, et quand nos dirigeants politiques décideront de s'opposer à la guerre culturelle qui a été menée contre cette civilisation, plutôt que d’acquiescer passivement à sa destruction, alors — et alors seulement – nous pourrons commencer à affronter cette crise terrible.













Le dernier mur: Merckel et la Stasi | JMJ: l'offensive finale des adversaires