Actualités De l'étranger Images Miscellanées Courrier Favoris Index Archives Plan
Accueil De l'étranger

De l'étranger


Elections américaines John Allen L'agenda du Saint-Père Lettre au sénateur Pera Pie XII Voyage en Terre Sainte Dernières entrées

Le pape des surprises tranquilles

Un entretien de George Weigel avec Zenit en anglais (11/9/2008)


Comment on nous voit à l'étranger (suite).
Quel miroir nous offre-t'on, pour renvoyer notre image! On est preque effrayés.
A propos de George Weigel, voir ici: http://benoit-et-moi.fr/2008-II/...


(Zenit en anglais, traduction)

Alors que la France se prépare pour l'arrivée de Benoît XVI ce week-end, l'auteur américain et théologien catholique George Weigel se trouve associé aux préparatifs.
Le pape se rendra ce week-end à Paris et à Lourdes, et la maison d'édition française Mame-Edifa-Magnificat a réalisé pour l'occasion la traduction du livre de Weigels "God's Choice: Pope Benedict XVI and the Future of the Catholic Church."
Weigel, membre éminent du Ethics and Public Policy Center a également écrit en 1999 "Témoin d'espoir", la biographie du Pape Jean Paul II.
Dans "God's choice" publié en 2005, il propose une introduction au pontificat de Benoît XVI.

Weigel a déclaré à ZENIT qu'au cours de ces trois années, depuis que le cardinal Joseph Ratzinger est devenu Benoît XVI, il a apporté quelques contributions majeures à l'Eglise : " Il a été un maître-catéchiste, ramenant l'église vers ses racines, dans la bible et les pères qui ont créé la doctrine chrétienne.
" Il a également rendu au monde et à l'église un grand service en mettant en évidence et en analysant les problèmes liés à la foi-détachée-de la raison -- comme dans le jihadisme -- et à la perte-de-la-foi-dans-la raison -- comme en Europe, et particulièrement dans la France post-moderne.
" Enfin, le pape a rappelé à l'Eglise qu'elle est le plus elle-même quand elle célèbre l'eucharistie, ce qui doit donc être fait avec une dignité appropriée".

Sécularisme
---------------
Commentant ce que l'on attend que Benoît XVI dise du sécularisme, comme il l'a fait aux Etats-Unis en avril où il a qualifié les Etats-Unis d' "exemple de sécularisme sain", Weigel remarque que la France n'est pas les Etats-Unis.
" Le sécularisme français -- 'la laïcité' -- et la sécularité américaine sont deux choses très différentes", dit-il.
" La laïcité française était un mouvement contre l'église; la séparation institutionnelle de l'Église et de l'État aux Etats-Unis devait stimuler le libre exercice de religion."
Le pays, souvent appelé le berceau du sécularisme, revendique le plus bas taux de fréquentation des églises dans toute l'Europe. Une étude faite en 2005 par le Center for the Study on Global Christianity au séminaire théologique de Gordon-Conwell à South Hamilton, Massachusetts, constate que la fréquentation de l'église dans plusieurs régions de France descend à 10%.
Une autre étude menée en 2000 par le World Values Survey, basé en Suède, montrque que presque 60% des français n'ont "jamais" ou " pratiquement jamais" mis les pieds à l'église. La France a le pourcentage le plus élevé de non-pratiquants parmi 14 pays européens. La Grande-Bretagne et les Pays Bas suivent avec respectivement 55% et 48%.
Une autre étude 2006 par l'institut de sondage CSA pour Le Monde des Religions montre que seulement 26% de catholiques français (qui représentent 55% de la population de la France (?)) ont dit être sûrs que Dieu existe, et le même nombre dit que c'est probable.
" La France a vécu sur son patrimoine moral chrétien pendant plus de deux siècles", dit Weigel.
" ... et le crédit moral est désormais vide."

Futur
-----------
Concernant le futur de l'église en France, Wiegel note quelques signes positifs : "Il y a beaucoup d'énergie dans divers mouvements de renouveau. La France compte aussi plusieurs intellectuels catholiques importants. Il y a plusieurs évêques Français impressionnants."
" Mais, poursuit-il, " je ne peux pas dire que je vois vibrer en France les signes du renouveau catholique que je vois dans certaines parties de la vieille Europe."
Et la dévotion mariale du pape? " Je pense qu'il est évident, à partir de son travail théologique au cours des 45 dernières années que Joseph Ratzinger a une dévotion profonde à la sainte Vierge et une vue claire de sa place dans l'histoire du salut. L'héritage bavarois de Ratzinger le prédispose également à une piété mariale sérieuse".
Le pape se rendra samedi à Lourdes pour participer aux célébrations marquant le 150ème anniversaire des apparitions de Notre-Dame à Bernadette Soubirous. Le Saint-Père a dit qu'il priera " aux pieds de Notre-Dame pour les intentions de toute l'église, en particulier pour les malades, les abandonnés, aussi bien que pour la paix dans le mond."

Weigel, qui a qualifié Benoît XVI de pape des surprises tranquilles, a ajouté qu'il croit que le monde doit encore découvrir ce pontife allemand, qui pourrait bien avoir encore quelques surprises dans sa manche.

Version imprimable

Une leon "ratisbonnienne" pour Paris Ce que le Pape a dit aux femmes aux Etats-Unis