Actualités De l'étranger Images Miscellanées Courrier Favoris Index Archives Plan
Accueil De l'étranger

De l'étranger


Elections américaines John Allen L'agenda du Saint-Père Lettre au sénateur Pera Pie XII Voyage en Terre Sainte Dernières entrées

Les deux papes

Une jolie anecdote rassemblant Jean-Paul II et Joseph Ratzinger, par le "Père Z" (28/11/2008)

Teresa, sur le Papa Ratzinger Forum, définit ce portrait "a gorgeous Ratzi-pic"!

C'est à elle que je dois cette histoire.

-----------



Beaucoup de choses ont déjà été dites sur les relations entre Jean-Jaul II et Joseph Ratzinger.
Au plan professionnel, si l'on ose s'exprimer ainsi, il y avait certainement la grande estime réciproque entre deux intellectuels de premier plan, et une confiance absolue de la part du premier vers la référence théologique que représentait le second.
Au plan personnel, et c'est très important, une profonde affection liait le Pape à son Préfet.

* * * *
A ce propos, voici une anecdote inédite et craquante, relatée par le Père Z sur son blog, en janvier 2008.
Le contexte importe peu, mais le voici quand même: en fait, le Père Z commentait la nouvelle que Benoît XVI ne se rendrait pas au Congrès Eucharistique cette année à Québec.
Un des visiteurs ayant affirmé qu'aucun Pape n'avait jamais présidé un congrès eucharistique en dehors de Rome, envoyant systématiquement un légat pour le représenter, le Père Z se souvient que Jean-Paul II avait en fait assisté au congrès eucharistique de Séoul (en 1989). Et sa mémoire s'appuie sur ce joli souvenir personnel:

Je me rappelle que Jean Paul II est allé à Séoul pour un congrès eucharistique. Je me rappelle très clairement de son départ.
En fait, j'ai une anecdote amusante à ce sujet. Durant ces jours, en tant que séminariste je travaillais dans les bureaux d'Ecclesia Dei, situés dans le Palais du Saint-Office, où se trouve égalemnt la CDF.
Le jour où le Saint-Père devait partir pour la Corée, j'ai quitté le bureau pour la pause de midi au moment précis où le cardinal Ratzinger et son secrétaire Mgr Josef Clemens (aujourd'hui évêque) en sortaient. Il y avait une grande foule à l'extérieur de la voûte principale du palais, qui, à cette époque, était l'entrée principale, aussi nous nous sommes arrêtés un moment pour bavarder plutôt que de sortir tout de suite. Nous savions que c'était à cause du départ du pape et que la rue serait de toute façon bloquée. Nous étions coincés là jusqu'à ce que le pape soit parti. Après quelques plaisanteries, le cardinal Ratzinger a dit « allons voir! », et promptement il s'est emparé de mon coude et a commencé à fendre la foule en direction des barricades installées le long de la place. Il faisait très chaud , avec un soleil éclatant.
Quand le pape quittait le Vatican en voiture, il partait par la porte qui mène à la Salle Paul VI, à côté du Palais du Saint-Office. L'escorte des motards de la police bloquait la rue menant aux colonnades. Nous pouvions dire que la voiture du Saint-Père appochait quand les radios sur les motos ont commencé à crépiter et les motards à faire vrombir leurs moteurs.

Et puis la voiture du pape est arrivée, très lentement. La foule était dense et tout le monde acclamait le pape et criait "Viva il papa", et d'autres chants populaires de son règne. Nous étions là, derrières les barricades, entre le cardinal et Mgr Clemens. Tandis que la voiture du pape glissait le long de la barricade, j'ai vu que la fenêtre du pape, à l'arrière, était baissée, et il faisait de petits saluts à la foule, les bénissant avec le signe de croix. Comme il approchait, le cardinal et aussi Clemens, ont également commencé à crier «Viva il Papa! » et agité les bras avec la foule.
Tandis que la voiture du pape passait, on pouvait voir que le pauvre homme était plutôt fatigué et pas vraiment enthousiasmé par la foule. Pourtant, quand il a vu le cardinal Ratzinger, il s'est redressé, s'est penché à la fenêtre et s'est mis à lui faire des signes de la main avec une certaine énergie.
À son tour, le cardinal a tracé joyeusement un signe de croix en direction du pape et le Saint-Père s'est à nouveau laissé aller dans son siège, avec un petit rire.

Petit aperçu d'un jour romain, il y a de nombreuses années.
...

Rappel...

Version imprimable

Polémique sur Pie XII: cela continue Benot et le dialogue interreligieux