Actualités De l'étranger Images Miscellanées Courrier Favoris Index Archives Plan
Accueil Actualités

Actualités


Elections américaines John Allen L'agenda du Saint-Père Lettre au sénateur Pera Pie XII Voyage en Terre Sainte Dernières entrées

Lacité, immigration

Le message du saint-Père à l'ambassadeur des Philippines (27/10/2008)


Texte en italien
ici.
Ma traduction:
-----------------

(...) A travers son activité diplomatique, le Saint Siège cherche à engager le monde dans le dialogue pour promouvoir les valeurs universelles issues de la dignité humaine et qui font progresser les hommes dans leur chemin vers la communion avec Dieu et la communion réciproque.
L'Église catholique est désireuse de partager la richesse du message social évangélique afin qu'il anime les coeurs dans l'espoir de la réalisation de la justice et avec un amour qui rende tous les hommes et toutes les femmes d'authentiques frères et soeurs en Jésus Christ.
Elle accomplit sa mission dans la pleine conscience de l'autonomie et de la compétence respectives de l'Église et de l'État. En effet, nous pouvons affirmer que la distinction entre religion et politique est vraiment une conquête du Christianisme et l'une de ses contributions historiques et culturelles fondamentales.
De même, l'Église est convaincue du fait que l'État et la religion sont appelés à se soutenir mutuellement afin de servir le bien-être personnel et social de tous (cf Gaudium et spes, n. 76).
Cette coopération harmonieuse entre Église et État demande des responsables ecclésiastiques et laïques qui accomplissent leurs devoirs publics avec un engagement indéfectible pour le bien commun. En cultivant un esprit d'honnêteté et d'impartialité et en considérant toujours comme but ultime la justice, les responsables ecclésiaux et laïques gagnent la confiance des personnes et renforcent le sens de la responsabilité commune de tous les citoyens pour promouvoir une civilisation de l'amour. Tous devraient être motivés par le désir de servir et non par celui du gain personnel, ou du bénéfice réservé à de rares privilégiés. Tous partagent le devoir de renforcer les institutions publiques pour les préserver de la corruption, de l'élitisme et du sectarisme.
À ce propos, il est encourageant de voir les nombreuses initiatives entreprises à différents niveaux de la societé philippine pour défendre les faibles, en particulier les enfants à naître, les malades et les personnes âgées.
Excellence, j'apprécie l'intérêt exprimé au nom de votre Gouvernement pour le bien-être des travailleurs philippins émigrés.
En effet, la rencontre du Forum global sur les Migrations et le Développement, qui s'est déroulée à Manille, montre clairement la sollicitude des Philippines envers ceux qui quittent leur Pays natal pour chercher un emploi dans une terre étrangère. Des initiatives comme celle du Forum Global sont fécondes lorsqu'elles reconnaissent l'émigration comme une ressource pour le développement plutôt que comme une entrave.
En même temps, les responsables de Gouvernement affrontent de nombreux défis en s'employant pour garantir aux migrants une intégration dans la societé, d'une manière qui reconnaisse leur dignité humaine et leur offre l'opportunité de gagner décemment leur vie, avec le temps pour se reposer et la possibilité de pratiquer le culte.
La juste sollicitude envers les migrants et l'édification d'une solidarité du travail demande que les Gouvernements, les agences humanitaires, les personnes de foi et tous les citoyens coopèrent avec prudence et patiente détermination.
Les politiques nationales et internationales qui s'emploient à réguler l'émigration doivent se baser sur des critères d'équité et d'équilibre et il est nécessaire d'apporter un soin particulier pour faciliter la réunion des familles. En même temps, il faut promouvoir le plus possible les conditions qui favorisent l'opportunité d'emploi dans les lieux d'origine.
À ce propos, madame l'Ambassadeur, les responsables de votre nation ont lancé une loi relative à une réforme générale de la terre. Des réformes agricoles aménagées avec soin peuvent être d'un grand bénéfice pour la societé, en instillant un sens de responsabilité commune et en stimulant l'initiative individuelle, en permettant à une nation de se suffire à elle-même et en étendant sa participation aux marchés internationaux pour améliorer les opportunités de croissance dans le processus de globalisation.
Je prie afin que, réalisant des mesures qui promeuvent la juste distribution du bien-être et du développement durable des ressources naturelles, les agriculteurs philippins aient de plus grandes opportunités pour augmenter la production et gagner le nécessaire pour eux et pour leurs familles.
Excellence, il est encourageant de savoir que votre nation continuera à participer activement aux forum internationaux pour la promotion de la paix, de la solidarité humaine et du dialogue interreligieux. Vous avez indiqué de quelle manière ces nobles objectifs sont intimement liés au développement humain et à la réforme sociale. À la lumière de l'Évangile, l'Église catholique a toujours été convaincue du fait que le passage de conditions moins humaines à des conditions plus humaines ne se limite pas à des dimensions purement économiques et technologiques, mais implique pour chaque personne l'aquisition de culture, le respect pour la vie et pour la dignité d'autrui et la reconnaissance des "valeurs suprêmes, et de Dieu qui en est la source et le but" .
J'ai confiance dans le fait que la République des Philippines continue à offrir cette vision holistique de la personne humaine dans les forum mondiaux, et je m'unis à tous les philippins pour prier afin que la paix de Dieu puisse régner dans les coeurs et dans les maisons dechacun.

Version imprimable

Relations avec les juifs: réciprocité (II) Obama et les LIV