Actualités De l'étranger Images Miscellanées Courrier Favoris Index Archives Plan
Accueil Actualités

Actualités


Elections américaines John Allen L'agenda du Saint-Père Lettre au sénateur Pera Pie XII Voyage en Terre Sainte Dernières entrées

L'holomodor

Mémoire de la grande famine d'Ukraine (26/11/2008)

Dimanche dernier, le Pape a rappelé un épisode tragique du stalinisme: Le Pape rappelle la grande famine d'Ukraine
Cela s'appelle l'Holomodor, et ceux qui sont intéressés trouveront des informations ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Holodomor .

Yves Brunaud, dans "Présent" daté du 25 novembre, lui a consacré un article.

Ukraine - L'autre génocide oublié a un nom : Holodomor!
---------------
On savait, depuis longtemps, que Benoît XVI n'était pas un pape « politiquement correct ». Le Saint-Père vient encore de nous le prouver dimanche en dénonçant publiquement, au cours de l'Angélus, la « grande famine » ayant fait - sous le règne de Staline - des millions de morts en 1932-1933 en Ukraine. « Chers frères et soeurs, ces jours-ci marquent le 75e anniversaire de l'Holodomor, "la grande famine", qui a causé dans les années 1932-1933 des millions de morts en Ukraine et dans d'autres régions de l'Union Soviétique pendant le régime communiste », a ainsi souligné le pape à l'issue de sa prière dominicale place Saint-Pierre de Rome, où il salue traditionnellement en différentes langues les milliers de pèlerins présents.
« En espérant vivement qu'aucun ordre politique ne puisse plus, au nom d'une idéologie, nier les droits de l'Homme ainsi que sa liberté et sa dignité, je prie pour les victimes de cette horrible tragédie et j'invoque la Sainte Mère de Dieu pour qu'elle aide les Nations sur le chemin de la réconciliation, à construire le présent et l'avenir dans le respect réciproque et dans la recherche sincère de la paix », a conclu le pape, qui a d'ailleurs pris soin d'adresser son « cordial salut aux pèlerins ukrainiens » dans leur langue maternelle.

Rendons donc grâce à Dieu de nous avoir donné - après un pape polonais - un pape allemand qui, en pasteur avisé, ne s'interdit aucune réflexion et rappel historique, fussent-ils des plus anticonformistes. Si Benoît XVI n'en avait pas publiquement parlé le week-end dernier, ce n'est pas dans la grande presse parisienne que vous auriez su que l'Ukraine commémorait samedi le 75e anniversaire de l'Holodomor avec faste et dignité en présence des présidents géorgien, letton, lituanien et polonais.
...
En Ukraine, les autorités soviétiques déclenchèrent en 1932 une campagne de collectivisation forcée au cours de laquelle elles réquisitionnèrent semences, blé, farine, légumes et bétail, acculant les paysans à la famine. Les Européens préfèrent aujourd'hui ne pas trop s'en souvenir... Car comment pourraient-ils alors justifier leur aveuglement idéologique coupable et leur très longue complicité avec le régime soviétique ?
...
Cette tragédie qui - en un hiver - a coûté la vie à près d'un quart de la population ukrainienne constitue pourtant le deuxième génocide du XXe siècle, mais si tous les écoliers de France ont étudié en classe la Shoah, combien ont entendu parler - ne serait-ce qu'une seule fois dans leur vie - de l'Holodomor ?
YVES BRUNAUD

Version imprimable

Gérard Leclerc, après la visite de BenoÓt XVI BenoÓt XVI en IsraŽl