Articles La voix du Pape Livres, DVD Sites reliés Recherche Saint-Siège
Page d'accueil Articles

Articles


NoŽl Les collages de Gloria Bénin Blasphème au théâtre Indignés Assise Allemagne (suite) 2011: L'Année BenoÓt

Une interviewe du card. Ratzinger à TSR, en 1988

Interrogé sur le film de Scorsese 'La dernière tentation du Christ', il affirmait que" le respect de la conscience des hommes... et du sacré, est aussi une des conditions de la liberté". Video - archivée par moi - d'une grande actualité. (30/10/2011)

J'ai retrouvé dans mes archives une interviewe par la télévision suisse romande (TSR) du Cardinal Ratzinger datant de septembre 1988. L'entretien (en français: on admirera sa parfaite maîtrise de notre langue) portait sur l'importance du voyage que Jean-Paul II venait d'effectuer en Afrique du Sud. Mais aussi sur le film de Scorsese, "La dernière tentation du Christ" (d'après un roman de Nikos Kazantzaki).
Ecoutez ce qu'il dit vers 4'. Le journaliste lui demande son avis sur le film de Scorsese, et d'abord, s'il l'a vu:

* * *

Video à télécharger ici: beatriceweb.eu/...tsr88.wmv

Transcription

Non, je ne l'ai pas vu, et je ne veux pas donner un jugement sur une chose que je ne connais pas, seulement peut-être des observations plus générales. La première, c'est de transmettre un roman dans un film. Kazantzaki était un grand chercheur de l'absolu avec un profond désir de Dieu, et dans un roman on peut profondément exprimer une réflexion avec toutes les nuances de l'âme. Dans le film, il y a une dominance de l'image qui peut détruire l'essentiel de cette chose. Deuxième point, il me semble que le respect de la conscience des hommes, des hommes religieux, et du sacré, est aussi une des conditions de la liberté. Je ne sais pas si on a violé cette liberté, mais il me semble que ce n'est pas une atteinte contre la liberté de l'art de parler du respect nécessaire du sacré aussi dans l'art d'aujourd'hui.

Le Saint-Siège pour un "gouvernement mondial"? Assise, point d'orgue