Vous Ítes ici: Articles  

LE CADEAU DE MGR BARTOLUCCI AU PAPE
 

Un concert en son honneur, ce soir à Castelgandolfo, où seront exécutées des oeuvres du Maestro (31/8/2011)

-> Plusieurs articles de ce site ont été consacrés au Maestro Bartolucci.
Relire en particulier cette magnifique interviewe-biographie en deux parties: La pourpre et le choeur (I) et (II).




 

Vatican, un concert pour le Pape

Source: Vatican Insider
Musique pour le pape
A Castel Gandolfo, le concert voulu par le Cardinal Bartolucci, qui est aussi le compositeur de la musique au programme.
-----------------

Mercredi 31 août, le Pape Benoît XVI, assistera à 18h00, dans sa résidence d'été de Castel Gandolfo , à une exécution musicale en son honneur, voulue par le Cardinal Domenico Bartolucci , ancien Maestro du chœur de la Chapelle Sixtine.
Un concert offert par un cardinal qui, en cette occasion est aussi le compositeur de la musique au programme.

Quatre compositions exécutées par le même prélat, qui a maintenant 94 ans: le poème "Benedictus" pour soprano, chœur à trois voix et orchestre; l'"Ave Maria" pour soprano, chœur à trois voix, tiré de l'opéra lyrique "Il Brunellesco"; le poème sacré "Baptisma ", pour soprano, baryton, chœur féminin et petit orchestre; et le motet "Christus circumdedit me" pour soprano, chœur et orchestre.

C'est le concertiste et chef d'orchestre Simon Baiocchi , musicien de Pesaro avec une longue expérience dans le domaine de la musique sacrée qui dirigera: le cardinal Bartolucci, dont il fut un élève et dont il est l'assistant depuis de nombreuses années, l'a désigné.

Bartolucci, qui est originaire de Borgo San Lorenzo (Florence), considéré comme l'un des interprètes les plus autorisés de Giovanni Pierluigi da Palestrina, et protagoniste de nombreuses exhibitions de la "Chapelle Sixtine" dans le monde entier, a aussi une histoire particulière derrière lui. C'est le pape Pie XII qui le nomma comme directeur perpétuel de la Chapelle Musicale Pontificale "Sixtine", après la mort de Lorenzo Perosi dont il avait été substitut Maestro. En 1997, cependant, il avait été remplacé à la tête de la Sixtine - contrevenant ainsi à sa nommination papale «à vie» - par Mgr. Giuseppe Liberto, un événement qui suscita la controverse dans le contexte de la musique liturgique: en bref il s'agissait d'opter pour une innovation de style qui conviendrait mieux aux célébration de masse chères à Jean Paul II, qu'était chargé de diriger Mgr Piero Marini, maître de célébrations liturgiques pontificales, qui, selon nombre de personnes, fut le responsable der l'éviction de Mgr Bartolucci.

Parmi ceux qui s'opposèrent le plus à la décision que ce qui était, il y avait le Cardinal Joseph Ratzinger lequel, devenu le pape Benoît XVI, appela Bartolucci à diriger un concert dans la Chapelle Sixtine le 24 Juin 2006, au cours duquel il exécuta la musique du répertoire de la polyphonie sacrée de Palestrina, à côté de ses propres compositions, dont le motet à six voix «Oremus pro Pontifice notre Benedicto» dédié au pape .

A titre de «dédommagement» supplémentaire, lors du consistoire du 20 Novembre, le pape a élevé Bartolucci, qui était toujours un simple prêtre, au cardinalat . L'amour pour la liturgie traditionnelle émerge aussi du fait que Bartolucci est parmi les cardinaux qui ont célébré la messe tridentine, après la réforme liturgique.




Musique sacrée pour le pape à Castel Gandolfo

Un article du site Korazym.org apporte quelques précisions supplémentaires:

Encore un cadeau musical pour le pape Benoît XVI.
-------------
Le Cardinal Domenico Bartolucci offre le pape à Castel Gandolfo, un concert dirigé par le Maestro, directeur et chef d'orchestre Simon Baiocchi, musicien à Pesaro avec une longue expérience dans le domaine de la musique sacrée, de la vocalité, et des compétence liturgiques. Simon Baiocchi, assistant de Bartolucci pendant des années, est le directeur musical actuel de l'Opéra San Gregorio et du Prieuré de Rome de l'Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre.
Il s'agira d'une exécution philologique du répertoire sacré ancien, à la fois vocal et instrumental, allant du chant grégorien à la polyphonie de Palestrina, en passant par le baroque romain et jusqu'à des auteurs contemporains. Le concert sera transmis en direct du Palais des Papes de Castel Gandolfo à 18h00.

Les musiques exécutées lors du concert sont du Maestro Domenico Bartolucci, plusieurs musiques ont été composées par le Maestro pour cet événement extraordinaire: «À Sa Sainteté le Pape Benoît Benoît XVI, Benedictus pour soprano, chœur à trois voix égales et orchestre". D'autres morceaux (Ave Maria pour soprano, chœur à 3 voix égales, tiré de l'opéra lyrique en 3 actes "Brunelleschi" - Baptista , poème sacré pour soprano, baryton, chœur féminin et petit orchestre, sur l'ancienne liturgie latine du baptême, première exécution à Rome dans la Salle Académique de l'Institut Pontifical de Musique Sacrée le 2 mai 1947 - Christus circumdedit me, pour soprano, chœur et orchestre) sont des compositions plus éloignées dans le temps.
L'attention du pape pour la musique liturgique a encore été soulignée dans les JMJ récentes à Madrid, où a été exécuté l'"Ave Verum Corpus» de Mozart, et pour la première fois dans des JMJ, la musique du Maestro Bartolucci.
Dans le concert en l'honneur du pape, Simon Baiocchi dirigera les solistes Enrica Fabbri (soprano), Lykke Anholm (soprano) et Michele Govi (baryton), le Rossini Chamber Choir et l'Orchestre Philarmonique des Marches. Le Rossini Chamber Choir, qu'il a formé à Pesaro en 2006, a collaboré avec le Maestro Bartolucci pour de nombreux concerts.




JMJ: Restàn (4) | En France, l'islam est conquérant (2)